«Ai Weiwei - Si j’avais peur de créer la polémique, je ne serais pas artiste.» livre.fr en page d'accueil
 
 
Actualité du livre boutique livre meilleures ventes citations
 
 
 

Toute l'actualité du livre


Chaque semaine, retrouvez la selection de la rédaction de figaro.fr.

 

Administratrice du prix littéraire depuis vingt ans, cette personnalité du monde des lettres, ancien bras droit d'Edmonde Charles-Roux, quitte contre son gré le cénacle souhaité par Edmond Goncourt.

 

PORTRAIT - Dans son dernier roman, Avec le corps qu'elle a… , l'écrivain évoque la violence morale d'un homme qui veut réduire une jeune femme à un corps. Un livre d'actualité.

 

La romancière, essayiste et professeur de création littéraire à l'université de Caen animera les prochains Ateliers d'écriture du Figaro littéraire du 6 mars au 10 avril. . Il est exceptionnel d'avoir cette double expérience d'auteur et de pédagogue.

 

Dans le roman Né un mardi, Elnathan John plonge dans la ­société nigériane à travers les yeux d'un jeune musulman de bonne foi.

 

ENTRETIEN - Ce grand éditeur, auquel l'historien François Chaubet consacre une biographie, fut l'un des derniers monstres de la profession. Un homme de courage et de conviction qui a marqué son époque.

 

LA CHRONIQUE D'ÉRIC NEUHOFF - Un jeune désargenté se passionne pour les oiseaux. Il les observe, connaît leurs noms, scrute leurs manies. Son père, veuf et pas avare de brutalités, le méprise...

 

CRITIQUE - Portrait de l'écrivain exilé en Sibérie par un jeune magistrat qui devient son ami.

 

CRITIQUE - L'extraordinaire enquête d'un écrivain sur son merveilleux quotidien.

 

CRITIQUE - Un roman initiatique et métaphysique qui enveloppe 6000 ans d'histoire pour éclairer la face cachée du monde. Éblouissant et fou.

 

DOSSIER - Le débat sur l'histoire nationale a pour enjeu majeur de définir une certaine idée de la France. La polémique se poursuit avec le nouvel ouvrage de Jean-Christian Petitfils.

 

DOSSIER - Le débat sur l'histoire nationale a pour enjeu majeur de définir une certaine idée de la France. La polémique se poursuit avec le nouvel ouvrage de Jean-Christian Petitfils.

 

DOSSIER : ROMAN NATIONAL - Le débat sur l'histoire nationale a pour enjeu majeur de définir une certaine idée de la France. La polémique se poursuit avec le nouvel ouvrage de Jean-Christian Petitfils.

 

LA CHRONIQUE D'ÉTIENNE DE MONTETY - Les «Mémoires» de Jean-François Revel sont réédités dans la précieuse collection «Bouquins», enrichis de pages inédites.

 

Le quotidien de référence The Irish Times revient sur l'affaire de la sépulture parisienne de l'Académicien, en donnant la parole à sa fille, l'éditrice Alice Déon, qui dirige La Table Ronde. Une affaire «ridicule et ubuesque» selon la correspondante en poste à Paris.

 

L'académicien a présenté mardi son rapport sur les bibliothèques au président de la République et à la ministre de la Culture à la médiathèque des Mureaux. Les 19 propositions qu'il a concoctées avec Noël Corbin, directeur des affaires culturelles de Paris, doivent faire des lieux du livre des places du vivre ensemble.

 

Pour mettre un terme à la polémique, la maire PS de Paris a annoncé lundi à la famille de l'écrivain qu'elle avait donné des instructions pour qu'il puisse être inhumé dans la capitale. L'écrivain n'étant ni domicilié, ni électeur, ni décédé dans la capitale, les services de la municipalité s'y étaient opposés.

 

Le romancier, cinéaste, essayiste et académicien est mort le 18 février 2008. Il rejetait la nécessité de personnages et ne dévoilait rien au sujet de leurs émotions et de leurs sentiments, laissant le soin au lecteur de « construire » un univers. C'était le Nouveau roman.

 

LE CLASH CULTURE FIGARO-L'OBS - L'auteur de nombreux livres à succès dévoile son nouveau recueil Et vous avez eu beau temps ? Jean-Christophe Buisson du Figaro et Grégoire Leménager de L'Obs sont en désaccord sur le caractère incontournable de ce dictionnaire des expressions les plus horripilantes de la langue française.

 

La Maire de Paris s'enlise dans l'affaire de la sépulture de l'académicien. Des élus Les Républicains et Indépendants lui reprochent sa rigidité administrative et l'accusent de refuser d'inhumer l'auteur du Taxi mauve «sur la seule base de ses convictions politiques».

 

REVUE DE PRESSE - Sur les réseaux sociaux, le refus d'Anne Hidalgo d'offrir une sépulture parisienne à l'ancien académicien découle d'un «sectarisme politique». La maire de Paris évoque, sans convaincre, une «rupture d'égalité» et un imbroglio politique.

 

 




Stratégie, Casse têtes, Logique, réflexion, Adresse, Puzzle...
Retrouvez tous les jeux gratuits sur Flibus.com


     
Recherche de Livres - Livre de poche - Le Guide du Livre - lefigaro.fr - Jeux gratuits
Jeux Concours - Mentions légales - Réalisation site internet